3 oct. 2008

L’INCONSCIENT SE CACHE SOUVENT DERRIÈRE DES TÉLÉSCOPAGES…

Étrange non ce montage de 3 photos ? Apparemment aucun lien entre elles : trois enfants en uniforme qui dansent, une femme « au long cou » avec ses colliers ancestraux et une église chrétienne baptiste perdue dans la campagne.
Et pourtant le lien est direct : ces 3 photos ont été prises au même endroit, le même jour.
Je voyageais l’année dernière dans le Nord de la Thaïlande et visitais un village isolé à proximité de la Birmanie. L’un de ces enfants était peut-être celui de cette femme, cette église était celle de leur école.
Pour moi, comme j’ai vécu cette situation, le lien est évident : il est en moi, ancré dans mes souvenirs et mes émotions…
Pour vous, spontanément, il n’y en a pas. Il faut que vous arriviez à vous arrêter et à lire mes explications pour que progressivement le lien se construise aussi pour vous.

Quand je circule dans une entreprise, c’est la même chose. Au début, je ne vois que des faits hétérogènes, des situations apparemment décorrélées, des évènements sans significations.
Alors je m’arrête, demande à ce que l’on me raconte le passé et l’histoire de cette entreprise, cherche à trouver les raisons de ces cohabitations.
Car j’ai appris que c’est précisément quand des faits ne semblaient logiques entre eux qu’il fallait s’arrêter.
Car, derrière des télescopages étonnants, se cachent souvent un de ces processus inconscients qui structurent les actions dans les entreprises.
Car quand on ne comprend pas, on doit simplement comprendre que l’on ne comprend pas, … et donc s’arrêter pour chercher à comprendre…

2 commentaires:

Laurent Dattée a dit…

Je sais qu'une chose n'est pas comprise, de moi ou d'autrui, quand on fait précéder son exposé par "il est évident que...". Quand on dit l'illustre chanteur "Machin" c'est qu'il s'agit d'un inconnu. Dit-on "l'illuste Yves Montand" ?
"Il est évident" est la balise des impasses et des à-peu-près ; le signal qu'il faut fouiller (si le sujet le mérite)...

Neuromanagement a dit…

commentaire tout à fait pertinent... Par mon métier ,j'ai souvent été confronté à des "spécialistes" qui se protégeaient derrière des discours obscurs et apparemment techniques. Et souvent ils ponctuaient leurs discours de ces "il est bien évident que..."
Et alors, effectivement, à chaque fois, cela vaut le coup de s'arrêter et dire simplement : "Je suis désolé, mais je ne comprends pas. Pourriez-vous m'expliquer un peu plus en détail..."

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]