27 avr. 2012

DES POÈMES EN MIROIR

Histoires de kleenex
Des mots qui se réfléchissent…
Tout, tout de suite
Tout, tout de suite,
De l’un à l’autre,
De corps en sexe,
De bar en back-room,
Course incessante,
Tout, tout de suite.
Ne pas comprendre,
Ne pas admettre,
L’échec comme le succès,
Le non comme le oui.
N’être qu’un flux,
Un requin en mouvement,
Pas de poumon,
Pas d’autonomie,
Juste la course,
Tout, tout de suite.
Toi qui est devant,
Toi que je ne connais pas,
Tout, tout de suite…
Jusqu’à ce mur,
Pris de face,
Pris dans mon sang,
Pris dans ma peau,
Blessé à vie,
Pour toujours.
Tout, tout de suite,
Pour quoi faire ?
Frédéric
Tu m’as jeté,
Kleenex d’un soir.
Comment t’en vouloir,
Tellement eu de Kleenex !
Juste un plan,
Un plan d’un soir.
Trop romantique,
Trop impulsif,
Trop, trop vite.
Téléphone muet,
Internet muet,
Juste un plan.
Souvenir de ta sueur,
Goût de ta peau,
Dureté de ton sexe,
Pénétré de toi,
Habité et habillé de toi.
Tu t’es mouché dans mon corps,
Juste un kleenex,
Juste un plan…

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]