1 juin 2012

VERTIGES

Dehors, dedans…
Des échos et des mots…
Seul
Ta voix en moi crie,
Ton regard sur moi se pose.
Pour quoi, pour qui, pour moi ?
Et je suis vide.
Vide de ces mots que je ne t’ai pas dits,
Vide de ces sourires que je ne t’ai pas faits,
Vide de ces matins où je ne t’ai pas embrassé.
Ta voix en moi ne peut rien,
Ton regard sur moi est creux,
A quoi bon ?
Et je suis seul,
Seul de ce que je n’ai pas pu te dire,
Seul de ton corps que je n’ai pas su étreindre,
Seul des pleurs qui sont restés en moi,
Seul de ta vie qui s’en est allée.

Le bruit de monde
Le bruit du monde en moi vibre,
Danse aléatoire et infinie,
Rebond théorique et irréel,
Dehors et dedans fusionnent,
Altérité et intériorité s’absorbent,
Qui disparaît ?
Faut-il souffrir pour comprendre ?
Faut-il tuer pour apprendre ?
Faut-il penser pour exister ?
Comment savoir ?
Faut-il mourir pour exister ?
Faut-il naître pour disparaître ?
Faut-il aimer pour vivre ?
Le bruit de monde en moi vibre.

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]