9 déc. 2013

DES QUESTIONS OU IDÉES QUI M’INTERPELLENT

Patchwork
Avant de reprendre le fil de la présentation des Radeaux de feu, je voudrais partager avec vous un patchwork de phrases ou d’idées que j’ai notées, car elles m’ont interpelées. Je vous les livre avec un minimum de commentaires. Je reprendrai probablement plus tard certaines d’entre elles pour les développer.
- Je suis toujours interpelé par les sourds-muets lorsqu’ils discutent entre eux grâce au langage des signes. Face à eux, deux questions me hantent et restent sans réponse : a-t-on un accent quand on vient de la banlieue ou du sud de la France ? Comment lire Proust à son voisin avec des signes ?…
- Un jour où je venais de pénétrer dans une boulangerie dans le quartier des Abbesses à Paris, j’entendis la phrase suivante : "Une paysanne bien cuite et coupée en deux".  A l’évidence, ceci voulait juste dire que le client désirait une moitié de baguette paysanne. Mais sans raison, c’est au sens premier que je compris la phrase, et imaginai avec horreur une pauvre paysanne se voir cuire et coupée en deux pour le plaisir de ce sinistre individu…
- Deux phrases notées, et dites par Jean-Claude Ameisen dans son émission Sur les épaules de Darwin : « Je suis plus riche de mon sommeil. Je ne me réveille pas comme je me suis endormi. » et « Écrire de la fiction, c'est se souvenir de quelque chose qui n'a pas existé, ou pas encore existé. »
- Lors d’une autre émission – je ne me souviens plus laquelle -, j’ai entendu un participant dire : « Est-ce que vous iriez chez un médecin gratuit financé par les laboratoires pharmaceutiques ? Non, n'est-ce pas. Alors pourquoi aller lire des journaux gratuits payés par la publicité ? ». No comment… pour le moment…

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]