5 janv. 2015

ATTENTION AU MAUVAIS SORT

Quand le hasard s’invite aux sources du cancer
Des travaux qui viennent d’être publiés par deux chercheurs américains montrent que le cancer serait plus une histoire de malchance que d’environnement ou de mauvais gènes (voir notamment l’article paru dans le Monde « Cancer : le rôle du hasard réévalué »).
Selon leurs estimations, dans deux cas sur trois, le cancer serait la conséquence du hasard, juste une histoire de séquence malheureuse de mutations aléatoires. 
Une forme de concrétisation de la loi des grands nombres : nos cellules souches n’arrêtant pas de se diviser, de temps en temps, le pire survient. 
Sans raison, juste comme cela. 
Comme une tuile peut tomber sur notre tête au moment précis où nous passons sous un toit. Cette tuile n’est pas tombée parce que nous passions là, ou à cause de nous. Nous nous sommes juste trouvés au mauvais endroit, au mauvais moment.
Ainsi va la vie…
Pour le cancer, cette thèse reste à être confirmée. Mais pour le reste, oui, le hasard et l’accroissement de l’incertitude sont bien les moteurs de nos vies. 
Mais comme nous n’arrivons pas à l’accepter, comme nos neurones sont programmés pour construire des explications et des relations causales (voir « Toute décision suppose une inférence bayésienne » et « Nous imaginons le monde avant de le vivre »), nous ne pouvons pas ne pas construire des explications. Si ceci est arrivé, c’est parce que… Si jamais je fais ceci, alors cela va arriver…
Ah si seulement, nous pouvions lâcher la prise et accepter la vie comme elle est, tout irait déjà mieux ! 
Alors nous serions plus efficaces pour corriger ces hasards malheureux, puisqu’au lieu de nous épuiser à comprendre pourquoi ils sont advenus, nous focaliserions notre énergie, sur comment corriger leurs effets…

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]