11 mars 2015

L’ABSENCE DURABLE DE CROISSANCE NOUS CONDAMNE À NOUS REMETTRE EN CAUSE

N’attendons pas qu’un miracle nous tombe du ciel et nous sauve ! (3)
Je ne sais pas lire l’avenir dans une boule de cristal, mais à la lecture de ces scénarios, il me semble plus que raisonnable de nous préparer à être au mieux à une croissance entre 0 et 1%, c’est-à-dire bien peu. Conclusion n’attendons pas de miracle venant de ce côté-ci !
A l’appui de ce raisonnement, je peux témoigner d’une conversation récente avec un ami en charge, au sein d’une des plus grandes banques mondiales, d’une cellule spécialisée sur la conseil auprès des fonds de pension. Les scénarios sur lequel il travaille sont bien ceux-là.
Est-ce à dire que nous sommes face à une catastrophe dans nos pays occidentaux ?
Non, car nous avons un capital accumulé considérable, et qu’une bonne partie de la population – disons les 20 à 30% les plus aisés –, gaspille allégrement l’argent qu’elle gagne dans des objets inutiles.
Nous devons donc nous remettre en cause, et développer des solidarités réelles et fortes !
Et quant à la France, ceci rend encore plus indispensable le fait d’avoir un système public ramassé et efficace. Le temps des vaches grasses est terminé, et nous devons durablement apprendre à concentrer nos dépenses publiques sur le nécessaire si nous voulons préserver le cœur de notre système social et éducatif, ainsi que maintenir les dépenses régaliennes que sont la justice, la sécurité ou la défense. Nous devons aussi recréer du lien et réapprendre à vivre ensemble.

Le miracle ne va pas nous tomber du ciel, et ce ne sont les incantations miraculeuses de notre Président actuel qui vont suffire !

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]