20 mars 2015

MENSONGE

Se croire important
Ne pas bouger, ne pas vibrer, ne pas respirer,
Pas un souffle, pas un mouvement, pas un bruit.
Le futur est suspendu à mon immobilisme,
Tout est déjà tombé, détruit, tout autour de moi.
Depuis si longtemps, depuis si longtemps, 
Que je tiens le monde à bout de colonne.
Depuis si longtemps, depuis si longtemps, 
Que je glisse et dérape, petit à petit.
Sentir la fin venir, m’en croire responsable,
Sentir le poids des autres peser sur mes épaules.
Et croire que je pourrai lutter contre le flot du temps,
Et croire que le monde peut être sauvé.
Depuis si longtemps, depuis si longtemps, 
Que tout a déjà été détruit et consumé.
Depuis si longtemps, depuis si longtemps, 
Que je ne suis que l’usurpateur de vos vies. 
(Photo prise en juillet 2011 au temple Banteay Kdei, à Angkor – Cambodge)

2 commentaires:

Carnet de vie a dit…

Sauvez qui? Quoi? La personne qui a fait le voyage et qui vous voit? Ou le mur ? A-t-on le choix ?

Robert Branche a dit…

A chacun de choisir...

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]