24 mars 2015

UNE PRIORITÉ : ABAISSER LE COÛT DU TRAVAIL AU NIVEAU DU SMIC

Marché du travail : la grande fracture (6)
Quelles sont les recommandations de cette étude pour mettre fin au chômage de masse ?
Une réponse claire : abaisser le coût du travail au niveau du Smic en réduisant les charges sur les bas salaires. Toutes les études sont claires : c’est la meilleure méthode de lutte contre le chômage non-qualifié.
Où sont les réservoirs d’emploi à pourvoir ?
En comparant avec les États-Unis, on voit un déficit important d’emplois d’abord dans le commerce et l’hôtellerie-restauration – ils représentent la moitié de l’écart France-États-Unis –, puis les services aux entreprises, l’éducation, la santé et le social. Bref tout le monde du service !
Une critique souvent faite à ce type de politique : elle reviendrait à paupériser une partie de la population qui se trouverait piégée dans une « trappe à bas salaires ». Il n’en est rien puisque les perspectives de mobilité y sont réelles, et du même ordre que le reste de la population.
Parallèlement, à l’abaissement du coût du travail pour les bas salaires, l’étude recommande de renforcer l’attractivité de la France pour les jeunes talents : pourquoi ne pas prévoir une réduction temporaire (trois ans) pour les jeunes diplômés français et étrangers ? 
Que penser pour terminer au vu de cette étude des propositions faites par Nous Citoyens dans le domaine de l’emploi ? Sont-elles en ligne avec ces recommandations ?
(à suivre)

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]