4 mars 2016

LES GARDIENS DES TOURS

Une veille inutile












Leurs regards interpellent les passants,
Leurs tailles dissuadent toute agression.
Avec eux, les tours n’ont rien à craindre.
Qui irait prendre le risque de les affronter ?
Mais la faille est dans leur dos,
Mais le pire va advenir.
Trop confiants, ils ne regardent que devant,
Trop arrogants, ils n’imaginent rien.
Or le sol se dérobe,
Or plus rien ne sera comme avant.
Déjà une tour penche, 
Bientôt elle tombera.
Leur force n’y pourra rien,
Leur fierté les empêchera.
Demain, ils seront balayés,
Demain, il n’y aura plus rien.
(montage de photos prises dans le parc Rizal à Manille en août 2013)

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]