4 mai 2009

TU POUSSES LE BOUCHON, UN PEU TROP LOIN, LA CRISE !

Une métaphore de la tendance à ne pas faire face à ses responsabilités propres…



Résumons la situation : voilà un enfant qui n'a pas su résister à l'appel irrésistible des mousses au chocolat et qui va faire « porter le chapeau » à son poisson rouge. Avec pour chute finale, cette phrase devenue presque « culte » : « Tu pousses le bouchon, un peu trop loin, Maurice ! ». Le poisson – Maurice – ne risque pas de répondre, et pour cause !

Bien sûr on peut se contenter de rire du cocasse de la situation et profiter d'un vrai sketch comique – un peu de détente dans l'ambiance morose actuelle est toujours bienvenu !

Mais, ce film résonne aussi en écho d'une mode actuelle qui a tendance à se répandre : « comment faire porter le chapeau à celui qui ne peut rien dire ».

La crise actuelle avec son accumulation d'incertitudes est bien commode pour passer le mistigri et refuser d'assumer les conséquences d'erreurs passées. Elle sert de « poisson rouge ».

Vous en doutez ?

Prenez un journal au hasard et vous allez trouver de multiples exemples qui tournent tous autour du même dialogue :

  • Allo, le responsable de la crise ?
  • Ah, tu tombes bien, j'appelle la SRC (la Société Responsable de la Crise). La crise a encore mangé tout notre profit.
  • Allo, oui, je patiente.
  • Trois d'un coup, cette fois. Tu comprends, cela peut plus durer maintenant.
  • Tu pousses le bouchon, un peu trop loin, la crise

1 commentaire:

yves a dit…

La pub est fort drôle ! Et le commentaire qui en découle pour le moins inattendu, mais très intéressant... bien que le bouchon soit poussé un peu loin :-)

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]