5 mai 2009

« SI DIEU JOUAIT AUX DÉS… IL GAGNERAIT »

Le hasard existe-t-il ?

La plupart du temps, nous confondons hasard et méconnaissance de la totalité des paramètres d'une expérience.

Prenez l'exemple du jeu de dés. Quand je lance les dés et que je les regarde rouler sur la piste du jeu, je suis incapable de prévoir quel sera le résultat. Si les dés sont « parfaits », j'attribue alors la probabilité de 1/6ème à chacun des résultats possibles. J'en conclus que le résultat est dû au hasard.

Mais c'est faux ! Le résultat est complètement défini par mon lancer de dés, par l'interaction entre ces dés et la piste, le tout marginalement influencé par les conditions atmosphériques. Simplement la modélisation de ce système est tellement complexe, que je suis en fait incapable d'anticiper ce résultat : la forme exacte de ma main au moment du lancer, la vitesse et la direction communiquées à chaque dé, la forme exacte de chaque dé et la force d'interaction avec la piste…

Du coup, je constate simplement que, quand je renouvèle souvent l'expérience, comme les conditions initiales changent à chaque fois, finalement les résultats suivent une loi de probabilité. Mais il n'y a pas de hasard à proprement parler… Juste un manque de connaissance de notre part…

C'est ce qui fait dire à Stewart en conclusion de son livre sur les mathématiques du chaos : « Si Dieu jouait aux dés… il gagnerait ! ». Car pour lui, ce ne serait plus un jeu de hasard ! Amusante pirouette non ?



Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]