14 mai 2009

ON PEUT GARDER UNE CHÈVRE SANS AVOIR UN DOCTORAT DE PHYSIQUE

Le monde est une gigantesque « poupée russe »

C'est un euphémisme de dire que le monde dans lequel et par lequel nous vivons est un emboitement complexe.

En simplifiant, que trouve-t-on ?

A l'échelon le plus élémentaire, d'abord des composants de base d'une taille 10-35 m : les « cordes » qui sont, selon la dernière théorie, le maillon de base. Selon leur mode vibratoire, elles vont composer des photons, des neutrinos, des électrons ou des quarks.

En continuant la « remontée », on trouve les constituants de la matière, ces briques de base dont nous avons tous entendu parler depuis longtemps : hydrogène, oxygène, carbone, fer… A leur tour, ces briques se composent pour créer des molécules complexes : eau, gaz carbonique, pétrole…

De cette matière peut émerger le monde du vivant et son échelon de base : la cellule et son ADN. Assemblées ensuite dans des schémas plus ou moins sophistiqués, elles vont donner « naissance » à un être vivant allant de l'amibe à l'homme.

Enfin, ces différents êtres vivants interagissent entre eux et avec le monde qu'ils habitent – tout ce qui n'est pas vivant : les minéraux, l'eau, les gaz… – pour donner d'abord des sous-systèmes, comme des tribus d'animaux, des écosystèmes (la fleur et l'abeille), des entreprises, des organisations sociales… Puis tous ces sous-systèmes s'articulent entre eux pour donner notre univers…

Et au-dessus ? On ne sait pas…

Chaque « niveau » est régi par ces propres règles et suit des lois complexes : de la mécanique quantique de l'infiniment petit à la biologie et à la sociologie, en passant par la mécanique et la relativité générale…

Heureusement, pour comprendre comment « fonctionne » un niveau donné, nous n'avons pas besoin de comprendre tout ce qui se passe aux niveaux inférieurs : la mécanique quantique n'est pas vraiment nécessaire pour la biologie ou la sociologie et pourtant c'est bien elle qui régit l'échelon de base. Par exemple, pour travailler sur l'ADN, inutile de comprendre en détail la chimie moléculaire : il suffit de tenir pour donné ses résultats.

Cette fongibilité, pour reprendre l'expression de Ian Stewart, permet la progression de la connaissance en autorisant la spécialisation. Elle permet aussi de « garder une chèvre sans passer auparavant un doctorat de physique ».

Finalement ceci nous réconcilie avec le café du commerce et le bon sens.

Rassurant…

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]