10 sept. 2009

VERS LE RETOUR DES RAQUETTES MÉTALLIQUES ?

Comment peut-on prévoir les conséquences d'une décision ?

Il est près de minuit et je regarde un nième débat sur la taxe carbone. Les experts de tous bords s'opposent. Chacun a une idée claire de ce qu'il faut faire et des conséquences de la moindre décision. Je suis fasciné par leur prétention à anticiper les conséquences de ces décisions potentielles.
Progressivement, je décroche mentalement et finis par m'assoupir.

Voilà plusieurs mois que nous en étions revenus aux raquettes métalliques. De partout, fleurissaient à nouveau ces objets revenus des temps de Lacoste et rendus célèbre par Jimmy Connors. Finis, tous les cadres synthétiques et surdimensionnés. Le vrai jeu était de retour. La dernière augmentation de la taxe carbone avait été fatale…

Impossible de continuer à dessiner les slaloms comme les années précédentes : les skieurs ne pouvaient plus faire des reprises de carre explosives. Il est vrai qu'avec des skis en bois, plus rien n'était pareil. Il fallait en revenir au style coulé et élégant des années 60. Certains en appelaient même au retour des lanières en cuir, mais les fabricants de fixations automatiques tenaient bon. Pour combien de temps ? …

Le nouvel modèle d'avion était révolutionnaire, les ingénieurs venaient d'accomplir une prouesse : un avion complètement recyclable, plus un gramme de fibre de carbone ou d'une quelconque fibre synthétique. Enfin un avion qui allait toucher une contribution positive au titre de la taxe carbone. Il est vrai que cet avion allait peser environ le triple d'un avion classique et que ceci se paierait en consommation d'énergie. Mais, comme l'avait dit le président à la presse réunie : « On n'a rien sans rien. L'important, c'est le zéro carbone. Nous n'aurons qu'à mettre des panneaux solaires sur les ailes. » Problème, on ne sait pas encore faire des panneaux solaires recyclables…

Le bruit d'un jingle me tire de ma rêverie. Fin du journal. Dernières nouvelles du tournoi de l'US Open : les joueurs ont bien toujours leurs superbes raquettes à effet magique.

Ne vous trompez pas : je ne suis ni nostalgique d'un passé révolu, ni pensant que l'environnement n'est pas une priorité et qu'il ne faut surtout rien faire.
Je « m'amuse » simplement des certitudes de ces prévisionnistes qui ne peuvent faire mieux que tout présentateur de la météo : au-delà de quelques jours, impossible de savoir ce qui va se passer.

Et pourtant il faut bien anticiper. On ne peut pas tirer l'avenir aux cartes ou au loto. Comment faire ?
Je vais prochainement revenir là-dessus.

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]