4 déc. 2009

SI LES PRÉVISIONS NE PORTAIENT QUE SUR LA TRAJECTOIRE D’UNE BILLE, IL N’Y AURAIT PAS DE PROBLÈME !

Je démarre aujourd'hui une série de 5 articles portant sur l'incertitude et pourquoi elle est le moteur de notre univers. Ce texte sera en introduction de mon prochain livre…

L'évolution complique les trajectoires (incertitude 1/5)

Lâchez une bille sur un plan incliné. Il n'est pas très difficile de prévoir où elle va aller. Même si le plan est très long, vous n'allez pas vous tromper de beaucoup. Pas besoin d'avoir fait de longues études de mathématiques pour réussir. Faites quand même attention à la forme de la bille – est-elle vraiment sphérique ? –, à la qualité de la surface du plan, à l'existence ou non d'une pente latérale, à la façon dont vous la lancer…

Prenez maintenant un tas de billes de matières et de tailles différentes, et lâchez-les sur le plan toutes ensemble. Plus compliqué de savoir ce qui va se passer, non ? Surtout si, parmi elles, certaines sont aimantées, d'autres en métal. Juste pour s'amuser, faisons aussi varier le coefficient d'adhérence des billes : certaines vont glisser autant qu'elles roulent, d'autres vont avoir tendance à adhérer à la surface du plan. Même si vous appelez les théories mathématiques et physiques à la rescousse, vous allez avoir du mal à prévoir les trajectoires individuelles.

Corsons encore un peu plus l'exercice : ce ne sont plus des billes inanimées que vous lâchez, mais des animaux. Vont-ils descendre ? Probablement oui, si la pente est forte. Est-ce certain ? Non. Si parmi ces animaux, il y a un mélange antagoniste comme, par exemple, des biches avec des lions, il y a fort à parier que la direction donnée par le plan n'aura plus tellement d'influence sur les directions prises. Où vont courir tous les animaux ? Dieu seul le sait… et encore !

Enfin, si ce que vous lâchez sont des humains, ou même si, simplement, il n'y en a que quelques-uns à l'intérieur du groupe, ils risquent de remettre en cause le principe de se trouver sur un plan et d'avoir à effectuer un quelconque déplacement. Ils ne sont pas hommes pour rien, leur libre-arbitre existe et doit être respecté. Foi de quoi, savoir ce qu'ils vont faire devient toute une histoire.

Moralité : plus ce que j'observe est avancé dans l'échelle de l'évolution, moins il est facile de prévoir ce qui va se passer.

(à suivre)

1 commentaire:

Daniel a dit…

le glissement du Z vers le R a du être autant brutal qu'imprévisible lors du lancer du doigt ..

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]