7 janv. 2010

LA GUERRE ÉTAIT INÉVITABLE

Histoire de caverne (Saison 4 – Épisode 8)

Le désir de vengeance de Marcel, le Président de l'APIHLE, vient de loin. Il est en train de l'assouvir.

« Voilà la liste de nos revendications, continua Marcel.
- Interdire l'accès aux maisons du plaisir et temples du jeu à toute personne de moins de 21 ans,
- Interdire de servir plus de 3 verres d'élixirs par personne et par jour,
- N'ouvrir les maisons du plaisir et de temples du jeu que de 18 à 23 heures,
- Interdire tout commerce du sexe dans aucun établissement,
- Interdire tout localisation d'une maison du plaisir et d'un temple à moins d'un kilomètre de toute zone habité, c'est-à-dire groupement de plus de 5 cabanes ou grottes,
- Ne plus mélanger les humains avec les chimpanzés ou gorilles   
- Quoi, explosai-je. C'est quoi cette histoire : vous demandez à ce que l'on sépare les humains des gorilles et des chimpanzés.
- Oui, au nom de la défense de l'identité humaine. Notre race est fragile et doit être défendue. Si nous laissons ces animaux – car, enfin les singes et les chimpanzés ne sont que des animaux – vivre à notre contact, ils vont nous corrompre. L'avenir des hommes et des femmes n'est pas de retourner dans la jungle. Dans les tripots d'Isabella et Johnny, l'homme est ramené à l'état d'une bête : il s'enivre, joue et s'accouple. Et parfois avec un gorille et un chimpanzé. C'est une honte. »

Un silence glacial régnait à l'intérieur du conseil. Tout le monde avait été figé par les propos de Marcel.
- Bien, je crois que l'on en a assez entendu, dit Johnny, présent via Internex(1) . Pour ma part, je trouve des propos proprement scandaleux. Sans les gorilles et les chimpanzés, aucune de nos tours ne serait habitable.
- Et pourquoi avons-nous besoin de ces tours ? L'homme n'est pas un singe, il n'est pas fait pour habiter en hauteur.
- Bien, le coupai-je, tout est dit. Je propose que l'on s'arrête là. Monsieur Marcel, je pense comme Johnny que vous propos sont inadmissibles. Aussi, nous n'irons pas plus loin avec vous maintenant. Le conseil va délibérer et vous fera connaître sa décision.
- Très bien, répondit Marcel en se levant. »
Il se dirigea vers la sortie de la caverne, se retourna alors et ajouta avec un sourire glacial : « Tu n'as pas changé depuis tout ce temps. Mais tu vas le regretter… ». Et il sortit.
« Qu'est-ce qu'il a bien pu vouloir dire, pensai-je ? »

Après deux heures de délibération, le CCC, à l'unanimité moins une voix – celle de Jojo –, vota la dissolution de l'APIHLE, jugée dangereuse et incompatible avec la déclaration des droits des HCC (Hommes, chimpanzés et gorilles). Cette déclaration venait d'être rédigée et approuvée par le CCC. En fait c'est ce qui avait pris l'essentiel des deux heures. La discussion avec Jojo avait été âpre. Se voyant mis en minorité, il quitta le conseil.
Cette déclaration était très courte et se résumait à trois articles :
- Article 1 : La force de l'être humain repose dans sa liberté et de faire ce qu'il a envie.
- Article 2 : Cette liberté ne peut être limitée en aucune façon, sauf si cela nuisait au bon fonctionnement du monde des cabanes et cavernes.
- Article 3 : Seul le CCC est autorisé à définir si une initiative particulière devait être interdite, car allant contre l'intérêt collectif
La décision concernant l'APIHLE était la suivante :
- Attendu que l'APIHLE veut restreindre les possibilités d'ouverture et d'accès aux maisons du plaisir et aux temples de jeu,
- Attendu que ceci est contraire à l'article 1 de la déclaration des droits des HCC, et que l'APIHLE n'a pas fait la démonstration que ceci était motivé par une disposition pouvant entrer dans l'article 2,
- En application des pouvoirs qui lui sont octroyés par l'article 3 de la susdite déclaration, le CCC déclare illégale l'APIHLE et proclame sa dissolution.
La déclaration et la décision furent publiées le lendemain par l'Écho du Monde.

24 heures plus tard, dans une grande clairière, Marcel réunissait tous les adhérents de l'APIHLE (du moins tous ceux résidents dans le monde des cavernes. Les autres furent prévenus plus tard via Internex)
« Non, nous ne nous laisserons pas détruire au nom d'une liberté théorique, cria Marcel. C'est nous, les vrais garde-fous de l'humanité, et non pas le CCC. Le CCC n'est que le garde-fou du pouvoir de quelques-uns et surtout celui de Bobby. J'en ai la preuve. J'ai le plaisir d'appeler à la tribune celui qui, de tout temps, a été le guide spirituel de l'humanité des cavernes. Celui qui vient de quitter le CCC. Notre sorcier, Jojo. »
Un tremblement parcourut la foule et Jojo monta à la tribune.
« Mes amis, je vous le dis. L'humanité est l'œuvre des Dieux et seuls les Dieux peuvent décider de la défaire. Or les Dieux parlent au travers de moi, et non pas au travers d'un quelconque CCC. Au nom des Dieux, je proclame la dissolution du CCC. J'en appelle de plus à la destruction de toutes les maisons du plaisir et des temples de jeu »

Le lendemain, les incendies de maisons du plaisir et de temples de jeu commencèrent. La guerre était déclarée.

(à suivre)

(1) Internex avait été fusionné avec Intervox, le tout s'appelant maintenant Internex. Cette fusion mené par mon fils Thomas (voir épisodes précédents) avait conduit à sécuriser les connexions (fonctionnement quelque soit le temps) et fiabiliser la qualité (on avait un temps de réponse de jour inférieur à la minute).

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]