30 avr. 2010

LE PLUS SIMPLE EST DE JOUER L’AVENIR À LA LOTERIE

______ Éditorial du vendredi ________________________________________________________________

Rappel du patchwork de la semaine :
- Lundi : Quand le nuage de cendres résonne comme un cygne noir. « Bel » exemple illustrant l'incertitude de notre Neuromonde. Chacun de nous va être de plus en plus soumis aux aléas de ce qui se passe près de lui… ou loin
- Mardi à Jeudi : Un miroir entre la réfection d'un mur à la chaux et l'effervescence de notre monde. Nous vivons collectivement – et cela rejaillit sur nos vies individuelles – dans une immédiateté difficilement compatible avec la réflexion et la compréhension. Nous sommes de plus en plus des individus ou des groupes juxtaposés sans liant et avec peu de sens et projet communs. Nous agissons souvent en contradiction avec l'avenir de notre planète, tout en le sachant de plus en plus. Rejointer un mur à la chaux, c'est savoir prendre son temps, remettre du liant, et ne le faire qu'avec des ingrédients naturels…

Nous sommes vendredi, le nuage de cendres n'est pas loin. Et pourtant, il est déjà oublié : les avions volent à nouveau, les vacanciers de la 2ème semaine ont gagné, ceux de la 1ère ont perdu à la loterie des cygnes noirs. Nous sommes passés à autre chose, au déficit de la Grèce qui redevient d'actualité, à la bourse qui s'en émeut, à un voyage présidentiel en Chine ou à une défaite lyonnaise en ligue des champions…

La roue de ce zapping mental continue de tourner inexorablement, sans répit…

Comment avons-nous la moindre chance de réfléchir individuellement et collectivement si nous acceptons ce zapping ? Est-il à ce point utopique d'imaginer que l'on prenne le temps de s'arrêter pour comprendre ?

Mais non ! Continuons à croire à notre bonne étoile et jouons notre avenir à la loterie…

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]