13 juil. 2012

TOUT UN FATRAS DE VIE…

Un moi qui émerge ?
Où est-ce que je commence ? Où est-ce que je finis ? Comment puis-je avoir la sensation d’exister et d’être moi, alors que je ne fais que changer ?
Un poème en miroir à ces questions qui sont un écho au cours de Stanislas Dehaene…


Conscience
Conscient de quoi ? Conscient de moi ?
Tous ces pensées accumulées, tous ces pleurs refoulés,
Tous ces cris emmagasinés, toutes ces joies repensées,
Tous ces chocs ressentis, tous ces coups encaissés,
Tout ce fatras de vie,
Font-ils vraiment une identité, mon identité ?

Ces doigts que je regarde, cette main qui me saisit,
Cette peau qui m’environne, cette sueur qui s’écoule,
Cette tête que je secoue, ces jambes qui me déplacent
Tout ce fatras de chair et d’os,
Font-ils bien un corps, mon corps ?

Poupées russes intriquées, cellules emboîtées,
Les idées dans les neurones, le sang dans les artères,
Le passé dans les synapses, le futur dans les possibles,
Tout ce fatras de vide,
Font-ils un présent, mon présent ?

Conscient de quoi ? Conscient de moi ?

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]