10 févr. 2016

LA FRANCE UN CHAMPION QUI S’IGNORE, MAIS EN GRANDE FRAGILITÉ

2017 : Le Réveil citoyen – Introduction (3)
Au sein de cette toile, la France est dans une situation paradoxale : alors qu’elle a dans ses mains tous les éléments pour tirer parti de la dynamique mondiale, elle agit trop souvent à contretemps. Des exemples : elle est choisie par Facebook pour son nouveau centre mondial sur l’intelligence artificielle, mais endure un chômage de masse sans cesse croissant ; elle est en situation pour être un des carrefours européens, et donc mondiaux, mais les peurs s’y développent et elle se recroqueville,  rêvant d’un retour au village gaulois d’Astérix. Or ce rêve n’en sera pas un, car il tournera au cauchemar : à vouloir trop se protéger, la France s’exclura. La vie est dans l’échange, et la mort le rendez-vous certain de la fermeture.
Réveillons-nous tant qu’il en est encore temps : nous avons tout pour réussir, car, pour reprendre l’expression de Denis Payre , « La France est un champion qui s’ignore ». Mais être champion dans un monde en compétition ne se fait ni sans effort, ni en regardant le futur dans un rétroviseur. Il nous faudra le courage de nous remettre en cause et de repenser notre projet collectif ; le courage de sortir du tas de spaghettis entremêlés que sont devenues nos organisations collectives ; le courage de comprendre que rien ne nous est dû ; le courage enfin d’abandonner notre tendance à l’autosatisfaction.
Attention, si nous ne nous réveillons pas rapidement, nous n’aurons plus aucune chance de redevenir un champion. En effet, il est dangereux de croire que le pire est derrière nous, et que grâce à un alignement miraculeux des planètes, la France s’en sortira facilement. Non, car la transformation numérique ne fait que commencer, et, pour reprendre une expression devenue à la mode, « l’ubérisation »  est à nos portes : si la France n’amorce pas rapidement une transformation profonde, si elle reste lestée d’une dette qui ne fait que s’accroître, si elle continue à dépenser inefficacement l’argent public, si elle conserve des organisations rigides et pyramidales, elle sera emportée par le tsunami qui s’annonce. 
Prenons conscience de l’urgence et de l’existence de solutions. N’attendons pas comme le chêne dans la célèbre fable de La Fontaine de nous retrouver déracinés par l’orage qui arrive. Retrouvons de la souplesse pour profiter de la force du vent et de notre position exceptionnelle.
(à suivre)

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]