8 févr. 2016

PRENDRE LE TEMPS DE RÉFLÉCHIR ET METTRE EN PERSPECTIVES LES ÉVOLUTIONS EN COURS

2017 : Le Réveil citoyen – Introduction (2)
Seulement pour amorcer une telle révolution copernicienne, faudrait-il encore avoir pris le temps d’approfondir la compréhension des logiques et des forces qui sous-tendent l’évolution de notre monde : ne plus faire du zapping intellectuel ; ne plus s’appuyer sur une connaissance superficielle et acquise depuis des bureaux toujours situés à quelques hectomètres de la Seine ; se plonger dans le temps long, celui dans lequel baigne l’histoire de l’humanité, et secondairement celle de la France, pour avoir une chance de percevoir pourquoi aucune potion ne peut être magique.
Drôle de pari, me direz-vous, que de vouloir éclairer le temps nécessairement court des politiques par des temps longs : à quoi bon savoir où va un fleuve et d’où il vient, quand on ne va naviguer qu’entre deux ponts ? Du temps perdu ! Restons focalisé sur l’instantané, sur la distance par rapport à la rive, sur la présence ou non d’un récif, sachons éviter ce tourbillon menaçant et saisir ce courant porteur, et tout ira bien. Telle est la logique de la pensée politique : elle ne s’intéresse ni d’où nous venons, ni où nous allons, mais juste à la vague immédiate. Son expertise historique ne porte que sur comment gagner ou perdre une élection. Autocentrage des politiques.
Un des premiers objectifs de cet essai est de montrer que c’est une erreur, car c’est au contraire en comprenant d’où l’on vient et où l’on va, que l’on peut s’inscrire efficacement dans un courant ou s’y opposer. Sinon, tout action est vaine et on est ballotté par les évènements. Sans vision, l’agilité est dangereuse et contreproductive : elle n’est qu’agitation. L’hyperactivité de Nicolas Sarkozy a bien peu construit, la passivité optimiste de François Hollande non plus. Une troisième voie est possible et nécessaire.
Compréhension du passé, analyse dynamique de la situation et identification des futurs possibles sont indissociables : mettre en perspective le présent, se donner des clés de lecture, identifier les ruptures, actualiser sa compréhension, trouver des marges de manœuvre, s’engager, faire des choix responsables. Sans cela, les politiques jouent au loto l’avenir de l’humanité.
Une des clés que je vais vous proposer est l’acceptation de l’incertitude : non seulement elle est irréductible, mais son accroissement s’accélère. Autre clé, celle de l’émergence d’un monde tissé de connexions fines et multiples, où les limites se fondent et s’effacent, où la proximité n’est plus tant spatiale que sémantique et intellectuelle : mon proche n’est plus seulement mon voisin physique mais souvent celui avec qui je vibre à distance. Drôle de toile dans laquelle les gestes et les mouvements des politiques s’emmêlent, comme des insectes pris au piège d’un monde qui les dépasse.
(à suivre)

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]