12 mai 2009

CONSCIENCE ET INCONSCIENCE, LE « YIN ET YANG » DE NOS PROCESSUS VITAUX

Individus comme entreprises ne peuvent pas être efficaces sans tirer parti de leurs processus inconscients

Ce sont mes processus inconscients qui :

  • Gèrent mes processus complexes innés ou acquis : La gestion des équilibres qui permettent à mon corps de vivre est pilotée sans intervention de ma conscience ; je sais parler une langue sans être capable consciemment d'analyser comment ; la plupart du temps, je conduis une voiture sans y penser…
  • Assurent la surveillance et l'alerte : Si un obstacle survient, une première parade est trouvée – par exemple bouger la tête – et mon système conscient est « obligé » de traiter l'événement ; si je ne bois pas ou ne mange pas, progressivement je ne pourrai plus « penser à autre chose »…
  • Hiérarchisent les options possibles : à partir de mon passé et de mon « patrimoine émotionnel », les opportunités immédiates sont évaluées et hiérarchisées ; cette évaluation ultra-rapide m'aide à traiter consciemment une situation et à prendre une décision. Ceci peut aussi me « tromper » …
  • M'aident à trouver des solutions complexes : Quand je fais face à un problème dont je ne peux pas trouver immédiatement la solution, mes processus inconscients vont continuer à « chercher pour moi » ; en cas de solution possible trouvée, une alerte sera transmise à mes processus conscients pour qu'ils analysent cette réponse…

Les processus conscients sont eux les plus efficaces pour :

  • Analyser une situation nouvelle et complexe : Consciemment, je vais faire appel à mes souvenirs mémoriels – les situations que j'ai vécues comme les « histoires » que l'on m'a racontées ou que j'ai construites –, aux informations transmises par mes sens sur la situation présente, à la hiérarchisation établie par mes processus inconscients ; de cet ensemble, je vais construire une vision de la situation actuelle et faire un « bilan » du degré de risque/opportunité qu'elle présente…
  • Construire de nouveaux scénarios d'action : A partir de ma compréhension de la situation présente, je vais élaborer des scénarios d'action – un enchainement d'actes en évaluant les conséquences liées – et faire un choix entre ces options…
  • Déclencher et piloter la mise en œuvre : La mise en œuvre du scénario retenu va nécessiter le déclenchement de processus complexes et multiples permettant sa mise en œuvre effective. Le déroulement ne sera aussi pas conforme aux anticipations faites et je devrai ajuster en temps réel mes actes à l'évolution de la situation…

Finalement, un individu performant est un individu qui sait tirer parti de tous ses processus – conscients comme inconscients – et qui les articulent efficacement : il est dangereux de gérer inconsciemment des situations nouvelles ; il est inefficace de gérer consciemment des processus simples ou déjà acquis.

En une phrase, être rationnel, c'est accepter les processus inconscients et en tirer parti.

Et ce qui est vrai pour un individu, est aussi valable pour un système comme une entreprise…

_________________________

Sur ce même thème, lire aussi :

- « Sans inconscient, pas d'entreprise efficace »

- « L'entreprise a des émotions, elle aussi »

- et plus généralement mon livre « Neuromanagement : pour tirer parti des inconscients de l'entreprise »

Aucun commentaire:

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]