6 août 2010

QUAND LA VOIX EN APPELLE AU RETOUR DU TROC

Histoire de caverne (saison 5 -Épisode 1)

Quelques mois s'étaient écoulés depuis la rupture avec Jojo, ou plutôt avec l'Élu comme il se faisait maintenant appeler.
Au début, je n'avais éprouvé qu'un vide, un manque, une absence : le CCC sans lui était comme incomplet. Les autres arrivaient à s'y faire, mais moi, j'avais vraiment du mal : je l'avais connu enfant, nous avions grandi côte à côte. Jamais, je n'aurai pu imaginer qu'il me trahirait ainsi. Car c'est bien d'une trahison qu'il s'agissait : comment avait-il préféré sa Voix à notre amitié ?

Mais rapidement, il fallut me rendre à l'évidence : son départ n'était pas que cela, c'était une menace réelle pour notre communauté et la solidité de nos affaires. Tout était allé très vite :
- D'abord les incendies des maisons du plaisir et de temples de jeu se multipliaient : trois le premier mois, quatre le suivant, et six à huit par mois depuis,
- Puis les attaques contre les tours avaient commencé : l'Élu voulait que les humains aillent retourner vivre dans les cavernes, et se passent des services des gorilles et des chimpanzés. Les gens prenaient peur, le prix des tours commençait à chuter, le marché immobilier vacillait.
- Enfin, le plus grave, c'étaient toutes les prévisions alarmistes que propageait l'Élu : comme il était reconnu de tous temps comme celui qui savait prédire le futur, la moindre de ses paroles était d'évangile(1)
Résultat, une pagaille totale et une désorganisation de tous les flux financiers : Jacques et Jordana ne trouvaient plus d'acquéreurs pour les nouvelles tours, même celles de loisir construites au bord du lac n'étaient remplies qu'à moitié ; Isabelle voyait ses cavernes se vider ; des manifestations anti-gorilles et chimpanzés fleurissaient de partout. Et moi, je me retrouvais avec un effondrement de la valeur de mes billes.

Le comble avait été la réapparition du troc. L'Élu avait affirmé qu'il fallait en revenir aux vraies valeurs, que le mal était dans le changement et dans le pouvoir de l'argent. Il avait lancé un appel lors d'un de ses sermons à un retour au troc :
« Pourquoi avez-vous besoin de billes dans vos poches ? Vous sentez-vous plus heureux et plus puissants ? Pourquoi ne pas simplement aller voir votre voisin, celui qui est là à côté de vous, et lui proposer une peau de buffle ou un silex taillé en échange d'un morceau de l'antilope qu'il vient de chasser ? Je sais, j'ai été le premier pendant longtemps à vous pousser à recourir aux billes. J'ai été séduit par Bobby et la force de ses affirmations : avec la monnaie, tout allait être plus fluide, plus efficace. Mais j'ai retrouvé la chemin de la Voix : elle est notre vrai et seul guide. La Voix existe depuis toujours. Elle était là avant que les parents de nos parents n'existent, avant même que ce monde – celui qui nous entoure –, n'existe. La Voix n'a pas eu besoin de monnaie pour se développer. La Voix n'aime pas le pouvoir de l'argent. La Voix vous demande de rendre toutes vos billes et de réapprendre à vivre sans. »
Il se dressa alors, plongea sa main dans sa poche, la ressortit remplie de billes et, dans un geste théâtral, les jeta.
« Voilà mes frères. Voilà le geste qu'attend de vous la Voix : plongez les mains dans vos poches, dans vos sacoches ou dans vos coffres. Saisissez-vous de vos billes et jetez-les à la face du CCC qui prétend décider pour vous. Ou mieux allez donc les rendre à Bobby en les jetant au pied de sa caverne ! ».

Quelques heures plus tard, au pied de ma caverne, commençaient à s'accumuler des billes. A dire vrai, leur nombre resta limité : bien peu avaient envie d'abandonner si vite un confort chèrement gagné. Mais je pris la menace au sérieux et organisais un conseil de ma garde rapprochée : Johnny l'inventeur, Paulo le magicien et mon fils Mathieu.
« Nous ne pouvons pas rester à regarder ce maudit Jojo, l'Élu comme on dit maintenant, détruire tout ce que nous avons construit, sans réagir, commençai-je.
- Pour l'instant, c'est surtout toi qui es dans la ligne de mire, répondit Johnny.
- Parce que tu crois que, sans mes billes, tu vas pouvoir continuer à financer toutes tes inventions ?
- Bobby a raison, Johnny, dit Paulo. Jojo – désolé, je me refuse à l'appeler autrement ! – va tous nous détruire : il commence à insinuer que mes prévisions sont sans valeur, car je n'écoute pas la Voix. Il est gonflé. Quand on sait que c'est grâce à mes calculs mathématiques(2) que même ses prévisions ont réussi.
- Et si, pour contrer la Voix, nous faisions des mathématiques une religion, dit Mathieu.
- Qu'est-ce que tu veux dire par là, lui demandai-je ?

(à suivre)

(1) L'utilisation de l'expression « parole d'évangile » est restée très obscure. Je la reprends ici par fidélité par rapport à ce qui s'était passé alors. Personne n'a jamais su comment, au temps des cavernes, on avait pu imaginer l'existence future des évangiles. Était-ce une forme de divination ? Un hasard ? Nul ne sait.
(2) Voir les épisodes 6 et 7 de la saison 2 au cours desquels Paulo invente la prévision mathématique

1 commentaire:

Vincent 1er Jedi a dit…

" Personne n'a jamais su comment, au temps des cavernes, on avait pu imaginer l'existence future des évangiles. "
Bien. Mais quelle était leur perception du temps
( et du futur ) ?
Cela ne résout peut-être rien, par contre cela devrait interpeller.

Avis de changement dans la loi holog
Art.1, verset 4♯, saison 2/2/10/ta
conséquence 3°, 73es hurlants ( nouvelle teneur ) :

" Vous êtes au bord du précipice ? Mais lâchez-vous!.."

 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]